Terroirs De Bordeaux

Edition du 05/01/2021
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2017 : “L'assemblage du Grand-Puy-Lacoste 2017 fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (80%, le reste en Merlot) émontrant, s’il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis brillant et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits rouges bien mûrs, de violette et d'épices. L'ensemble est complété par une jolie fraîcheur minérale. En bouche, l'attaque est précise, droite et se prolonge sur des tanins mûrs et fondus. Le tout offre un vin d'un très grand équilibre alliant charme, élégance et fraîcheur, avec une longue finale très pure et très aromatique. Ce 2017 permet de rompre avec l'image des millésimes en “7” car il met en valeur la richesse d'expression de ce beau terroir de Pauillac en alliant l'équilibre, le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2016 : “c’est un millésime magnifique, poursuit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Le Château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l'ancienne” : vendanges et tris manuels. Bernard Hébrard a marqué l'œnologie bordelaise grâce à son activité dans les centres oenologiques et à la Chambre d'Agriculture. Il élabore maintenant son propre vin avec l’aide de sa famille et dans le respect du terroir. Superbe Bordeaux Supérieur Fût de Chêne 2017, c’est un vin corsé mais souple, bien structuré, aux tanins fondus, de teinte bien soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre. Le 2016, un vin classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits noirs. Excellent Bordeaux Supérieur Réserve Traditionnelle 2016, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise, il dégage des notes de violette et de mûre au palais. Le 2015 (médaille d'Or au concours féminalise 2018), charpenté, élégant, aux tanins denses, est tout en bouche, aux senteurs de mûre et de pruneau. Le 2014, médaille d’Or Concours japonais Sakura, de belle robe soutenue et brillante, riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices...). Le 2013, est a son apogé, d’une belle couleur rubis prononcé, avec des nuances de fruits cuits (cassis et framboise) et de réglisse, dense et corsé, tout en harmonie.  Toujours une très belle étiquette pour la cuvée Ampélos Biturica, Ampélos est le nom générique donné à la vigne et Biturica c’était le nom des Bituriges, une tribu gauloise qui s’est établie au confluent du Peugue et de la Garonne pour créer un petit port qui allait devenir Bordeaux. Cette cuvée est élevée en fûts de chêne, assemblage unique de 6 cépages rouges bordelais (45% Merlot noir, 25% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 7% Petit Verdot, 5% Malbec et 3% Carmenère), cuvée exceptionnelle car elle ne peut être réalisée que lorsque les 6 cépages produisent, ce qui est loin d'être le cas tous les ans. Cuvée produite en tout petit nombre, présentée en caisse bois.  Le 2016 développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et la prune, mêlant puissance et finesse, un vin élégant et intense, très parfumé en bouche (fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale.  Le 2015 est riche et harmonieux, au nez intense de fruits macérés, avec des notes épicées, aux tanins amples, un vin charnu et concentré. Le 2014, savoureux, a des notes de fumé et de pruneau, de bouche dense mais bien fondue, où s'entremêlent des notes de fruits rouges macérés et de réglisse en finale. 

Bernard et Marie-Odile Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Téléphone :06 82 05 21 94 et 06 71 80 06 74
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

Château BELLEVUE-FAVEREAU


Depuis plus de 4 générations, la famille Galineau s’est forgé une expérience profonde de la vigne et de ses terroirs. La famille est vigneronne depuis l’arrière grand-père René Galineau, né en 1886. En 1968, Michel et Marie Claude exploitent ce vignoble. La famille Galineau s’investit quotidiennement au profit du vignoble et de ses terroirs tout en développant les derniers moyens techniques de production pour réaliser des vins de grande qualité. Depuis 2003, Dominique Galineau a succédé à ses parents. Isabelle Galineau nous indique que “cette année ses ventes s’axent sur le Bellevue Favereau 2018 et sa nouvelle cuvée Sans Soufre 2018, 100% Merlot et les deux cuvées Perles Noires de Galineau 2018 , l’une 100% Petit Verdot, la seconde 100% Malbec. Concernant les vendanges 2019, il a fallu être patient et ensuite se dépêcher de récolter les raisins. Bien que nous ayons eu peu d’eau, le 2019 est un bon millésime, moins fin que le 2018, avec des tanins plus rustiques et en quantité réduite car l’eau est arrivée trop tard pour la maturité des raisins.” Il continue à faire de jolis vins et notamment ce Bordeaux Supérieur 2018, superbe, tout en bouche, avec des notes caractéristiques de fruits noirs et d’épices, il très bien élevé, de garde.Très beau 2016, de robe grenat intense, aux notes de cassis bien mûr, est corsé, c’est un vin typé, avec ses notes persistantes de fumé et de cerise noire, d’une belle finale. Toujours joli Bordeaux blanc 2019, c’est un vin qui allie puissance et souplesse, riche, très structuré, complet et très parfumé, très facile à boire.

Vignobles Michel Galineau et Fils
Moulin de Favereau
33790 Pellegrue
Téléphone :06 87 71 47 74
Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-galineau.com

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 43 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Olivier, le fils est le gérant, il compte bien développer l’activité commerciale de l’entreprise, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. “Récolte 2019 très qualitative nous dit Olivier Gautey, nous avons des vins structurés avec de bons tanins et fruités, plutôt sur des arômes de fruits murs et quelques notes fumées, seul hic, la quantité est faible à cause de la gelée du mois de Mai. Nos ventes en 2020 : en Bordeaux rouge Château Masson 2015, cuvée Passion 2014, en Bordeaux Supérieur Opale 2014 et l’Or Rouge 2012, en Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2018 puis 2019.” Remarquable Bordeaux rouge cuvée Passion 2014, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, parfumé, charpenté comme il se doit mais tout en souplesse, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de bouche fondue et puissante à la fois.  Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2015, riche en couleur, corsé, charpenté, un vin qui sent bon la prune, le poivre et les sous-bois, de bouche puissante, ample et structurée, d’une belle finale, d’excellente garde. Très agréable Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2018, de très belle teinte, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Très joli Bordeaux Supérieur Opale 2014, un pur Merlot, tout en bouche, tout en séduction, quand le Bordeaux Supérieur L’Or Rouge 2012, qui provient d’un assemblage de Merlot 50%, Cabernet Franc 35% et Malbec 15%, plus dense, possède une belle robe rubis, un nez de fruits frais et épicé, avec une attaque souple en bouche, de beaux fruits rouges et de bons tanins salivants.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Email : vignobles.gassies.gautey@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson
Site personnel : www.chateau-du-masson.fr

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET


Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 6 générations à la famille, Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. C’est en 1964 que Marc Ducau, après avoir secondé son père dès l’âge de 14 ans, devint le propriétaire du Château. En 1986, il proposa à son neveu, Daniel Sanfourche, de venir le rejoindre. Ce dernier devint gérant de l‘entreprise en 1995. Marie-Laurence, son épouse, le rejoignit en 1991 pour prendre en charge la partie commerciale et administrative de l’entreprise. En 2014, leur fils Nicolas, intégra l’entreprise familiale. Suave et superbe Loupiac 2017, très fin, d’une structure raffinée, c’est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde.



33410 Loupiac
Téléphone :05 56 32 99 88
Email : loupiacgaudiet@chateau-loupiacgaudiet.com
Site : chateau-loupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La DAUPHINE


En 2015, la famille Labrune, propriétaire fondateur de la société Cegedim, entreprise de technologie et de services spécialisée dans la santé, rachète le domaine, et entend poursuivre la même stratégie : produire des grands vins en biodynamie exprimant la finesse de leur terroir.
Au cours de ces 350 ans d?histoire, le domaine est agrandi pour aujourd?hui atteindre la surface de 53 ha de vignes, 90% de Merlot et 10% de Cabernet franc, vignes de 26 ans en moyenne.
Très apprécié ce Fronsac 2017, certifié AB, élevage en lots séparés pendant 12 mois avec 30% de bois neuf, d?une grande harmonie, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de fleurs et de cuir, est d?une grande distinction en bouche, très parfumé, ample, séveux (20 €). Le 2016, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des arômes de fruits noirs et d?épices, et des tanins bien enrobés, typé (25 €).

Famille Labrune, Directeur Générale : Stéphanie Barousse
Rue Poitevine
33126 Fronsac
Tél. : 05 57 74 06 61
Email : contact@chateau-dauphine.com
www.chateau-dauphine.com
   


Château BOUSCAUT


Au sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l?une des grandes ?figures? bordelaises et propriétaire d'une dizaine d?autres crus de référence. Aujourd'hui, c?est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain.

Laurent Cogombles nous indique ?qu?en 2019, ce que je retiens de cette campagne est le climat particulier. Un stress hydrique très important qui a débuté début juillet jusqu?en Septembre. Les pluies de fin août ont permis aux raisins de poursuivre leur maturité dans des conditions très favorables. Nous avons vendangé dans une période sèche et avons récolté des baies très mûres et saines.
A l?élevage, nous commençons à percevoir les beaux équilibres, malgré les conditions climatiques extrêmes, le vin garde de la fraicheur. C?est aussi en partie grâce à nos jolis terroirs avec un peu d?argile et de calcaire et nos graves. Ces sols se sont vraiment exprimés, ils ont fait preuve d?une capacité de résilience assez formidable, sur ce type de sol nous avons obtenu de très bons résultats.
Pour les blancs, les Sémillons étaient magnifiques, des arômes subtils s?expriment très bien.
Dans nos graves de Pessac Léognan, notre sous-sol avec une matrice nourricière relativement bonne a été utile.
L?âge moyen du vignoble est assez élevé, nous avons en rouge des parcelles de vignes plantées juste après guerre. Ces vieilles vignes relativement profondes ont bien su résister à la chaleur. Quant aux plus jeunes vignes elles ont assez souffert en 2019.
Les millésimes 2017 et 2018 ont des profils assez opposés : 2017 est un joli millésime sur le fruit, très séduisant, avec une matière bien plaisante et pour le blanc, le vin est un peu plus acide que d?habitude mais avec une belle pureté de fruit, très typé Sauvignon blanc. Nous avons récolté très peu de Sémillon à cause du gel donc nous avons un millésime un peu atypique, les amateurs de Sauvignon seront ravis avec le 2017.
Château Bouscaut Blanc 2018, un millésime ?très Bouscaut?, un vin typé Sémillon, charnu, opulent, très beau potentiel. Château Bouscaut Rouge 2018 a plus de puissance, un vin bien construit avec beaucoup d?intensité, il est en fin d?élevage, nous préparons la mise en bouteilles.
Nous évoluons vers une protection contrôlée et sommes très vigilants quant aux produits utilisés. Nous affirmons notre manière d?agir que ce soit pour le travail du sol, nous n?utilisons plus de désherbant, nous sommes très concernés par la protection de notre environnement, c?est notre préoccupation numéro un, surtout que nous vivons sur le domaine.?
Remarquable Pessac-Léognan rouge GCC 2017, de couleur pourpre, profond, qui développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, il faut le laisser vieillir. Le 2016, de couleur pourpre profond, développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, naturellement, de garde. Superbe 2015, qui développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d?épices, avec des notes grillées, une bouche volumineuse, un grand vin racé, très prometteur. Le 2014, au nez de griotte et de truffe, est charpenté, ample en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, avec une finale de cassis mûr. Joli 2013, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins ronds, d?un beau rubis foncé, un vin épicé en bouche, qui s?apprécie actuellement. 
Le 2012, dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011, est toujours l?une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité. Le 2010, est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde. Belle dégustation également du 2009, avec une robe d?un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux. 
Séduisant Pessac-Léognan GCC blanc 2018, très racé, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse aromatique, associe nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, dominé par des notes de fleurs blanches et d?agrumes.
Remarquable 2017, il est d?un bel or pâle brillant, très équilibré, d?une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d?agrumes mûrs, au boisé bien fondu, dominé par une puissance aromatique persistante, de bouche intense où l?on retrouve l?acacia et les agrumes. Le 2016, est très charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d?amande et de chèvrefeuille, c?est un vin de bouche complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse, de robe d?un bel aspect jaune. Le 2015, est vraiment très agréable, aux notes de fruits exotiques, citron, orange, pêche, croquant et dense, très complet. Le 2014, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche, vraiment très séduisant. Le 2013, frais et suave à la fois, très bien fait, tout en bouche, d?une très bonne persistance aromatique, un vin à ouvrir sur des fruits de mer. 
Très intéressant Pessac-Léognan blanc Les Chênes de Bouscaut 2018, aux nuances d?agrumes et d?amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, dense et complexe au nez comme en bouche, d?une grande ampleur, suave et persistant. Et le Pessac-Léognan rouge Les Chênes de Bouscaut 2017, très élégant, soyeux, d?une diversité et complexité d?arômes intense, dominées par la griotte et la framboise mûre, est un vin où le terroir s?exprime parfaitement aussi avec cette pointe balsamique très réussie, d?une belle longueur.

Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Tél. : 05 57 83 12 20
Email : cb@chateau-bouscaut.com
www.chateau-bouscaut.com
 


Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


Une propriété, une vraie histoire de famille. Le domaine de Jalousy a été acquis par la famille Duporge en 1910.
En 1930, le vignoble, produisant principalement du vin blanc, atteint 35 ha. En 1934, Henri Duporge rejoint son père Fernand sur l'exploitation. A partir de cette date, le domaine n'a alors cessé de s'agrandir et de se moderniser. En 1962, Pierre Duporge, fils d'Henri rejoint à son tour l'exploitation viticole. Deux ans plus tard, sa soeur Marie-Hélène Duporge s'implique également dans l'entreprise familiale. En 1968, ils achètent une propriété à David et Beaulieu. En 1999, Philippe Person, fils de Marie-Hélène Duporge, reprend la propriété et se retrouve à la tête d'un vignoble de 93 ha. Entre 2004 et 2016, Philippe Person a poursuivi l'extension du domaine. L?exploitation familiale des Vignobles Jalousie Beaulieu rachète le Château Pascaud en 2017, cette transition s? effectue en douceur, puisqu'elle fait suite à 20 ans de fermage auprès de l'ancien propriétaire, Bernard Avril. Le vignoble Pascaud représente 27 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 4 600 pieds/ha.
En 2016, la SCEA des Vignobles Jalousie Beaulieu exploite 160 ha de vignes. Son fils, Pierre Person, rejoint l'aventure familiale en 2016 et représente la sixième génération.
Pour Philippe Person, ?les vins présentés à la vente cette année sont Château Jalousie Beaulieu 2018, Château Jalousie Beaulieu cuvée Prestige 2018 et Château Pascaud 2018. A partir de Juin 2020, s?ajoutera notre nouveauté : Château Pascaud Réserve 2019.
Les vendanges 2019 se sont bien passées, ce millésime est d?une qualité remarquable. Après deux années compliquées, en terme de volume (gel en 2017, grêle en 2018), nous sommes heureux d?avoir, en 2019, obtenu le volume attendu par l?appellation Bordeaux Supérieur.
Ma plus grande fierté est de voir au quotidien l?implication de l?ensemble de l?équipe qui accomplit avec enthousiasme un travail rigoureux pour assurer la qualité de nos vins et le respect de notre environnement.
Nos sols sont majorativement de type argilo-calcaire et les cépages : 80% Merlot, 12% Cabernet franc, 7% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec. Le mode de culture est raisonné et applique les normes du SME (Système Management Environnemental).
Nous sommes fiers d'avoir obtenu la certification HVE niveau 3 et ISO 14001 reconnu à l?international. Cela signifie une agriculture plus respectueuse pour l'environnement en respectant un cahier des charges très rigoureux, créé et contrôlé par le ministère de l?agriculture, préservation de la biodiversité, stratégie Phytosanitaire, gestion de la Fertilisation, gestion de la ressource en eau.
Je suis heureux que mon fils Pierre ait rejoint l?aventure familiale et représente ainsi, la sixième génération.?
On est bien au sommet avec ce très savoureux Bordeaux Supérieur Château Jalousie Beaulieu 2018, 90% de Merlot et 10% de Cabernet-Sauvignon, élevage en cuves, médaille d?Or Paris 2020, riche et parfumé (griotte, prune, poivre), bien charnu, d?une bonne longueur au palais, aux tanins bien mûrs, parfait, notamment, sur un jarret de veau aux cèpes séchés ou des cailles rôties.
Superbe Château Jalousie Beaulieu cuvée Prestige 2018, présenté dans une superbe bouteille galbée, est un pur Merlot sur terroir argilo-graveleux, élevage 18 mois en fûts, dense, il a des senteurs de fruits cuits et de violette, c?est un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, de garde. Quant au Bordeaux Supérieur Château Pascaud 2018, pur Merlot, encore, terroir argilo-graveleux à proximité du terroir de Fronsac, entre Galgon et Saillans, au nez complexe, où dominent le cassis mûr et une pointe de cacao, c?est un vin ample et harmonieux, avec une jolie structure, de charpente élégante.

Scea Jalousie-Beaulieu - Famille Person
1, Chemin La Jalousie
33133 Galgon
Tél. : 05 57 74 30 13
Email : contact@jalousie-beaulieu.com
www.jalousie-beaulieu.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019

 



Château BELLEGRAVE


Château des MOINES


Château LUCHEY-HALDE


Château VIEUX RIVALLON


Château La MOULINE


Vignobles GONFRIER


Château BEAUREGARD


Château BOSSUET


Château LAFON


Château DESMIRAIL


Château FONTESTEAU


Château HAUT-CALENS


Château PENIN


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château CANTENAC


Château BELLE GARDE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château PLINCE


Château FONTBONNE


Château MAUVINON


Château BALESTARD La TONNELLE


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château de VALOIS


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château de CÔME


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Domaine de CHEVALIER


Château FONROQUE


Château PLANTIER ROSE


Château FILHOT


Château ST ESTEPHE


Château de MAUVES



CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHARLES SCHLERET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU TOULOUZE


SCE DU CLOS BELLEFOND



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales