Terroirs De Bordeaux

Edition du 13/09/2022
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2019 : “Le Grand-Puy-Lacoste 2019 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernets Sauvignons: 83% qui exprime tout le caractère et la typicité de ce beau terroir de graves. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre intense, profond et brillant. Les arômes de fruits noirs puissants, en particulier la cerise bigarreau, explosent au nez, renforçant le caractère de raisins bien mûrs tout en gardant une très belle fraîcheur. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de menthol. En bouche, l'attaque est très dense, précise et complexe et elle se prolonge sur un milieu de bouche et une finale extrêmement aromatiques et équilibrés, associés à une belle fraîcheur. Le tout est soutenu par des tanins qui allient puissance et élégance et déjà bien fondus. Une nouvelle fois, on retrouve dans ce beau millésime l'expression du grand terroir de Grand-Puy-Lacoste. 2018 : “le Grand-Puy-Lacoste 2018 s'inscrit dans la série des grands millésimes. L'assemblage fait une large place au Cabernet Sauvignon (78%) qui exprime tout le caractère et le charme démontrant la richesse et la qualité de ce beau terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond, intense et brillant. Le bouquet dévoile des arômes de fruits noirs bien mûrs et de réglisse, renforçant le caractère de raisin à parfaite maturité tout en gardant une belle fraîcheur et une jolie minéralité. En bouche, l'attaque est précise, très dense, complexe. Ce 2018 possède un très bel équilibre alliant puissance, élégance et complexité. Il possède une longue finale très aromatique et tanique. L'ensemble dévoilant un grand potentiel de garde.” 2017 : “l'assemblage du Grand-Puy-Lacoste 2017 fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (80%, le reste en Merlot) émontrant, s’il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis brillant et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits rouges bien mûrs, de violette et d'épices. L'ensemble est complété par une jolie fraîcheur minérale. En bouche, l'attaque est précise, droite et se prolonge sur des tanins mûrs et fondus. Le tout offre un vin d'un très grand équilibre alliant charme, élégance et fraîcheur, avec une longue finale très pure et très aromatique. Ce 2017 permet de rompre avec l'image des millésimes en “7” car il met en valeur la richesse d'expression de ce beau terroir de Pauillac en alliant l'équilibre, le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs.” 2016 : “c’est un millésime magnifique, poursuit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Ce 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage: 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe.”

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOIS CARRÉ


Vignoble de 6 ha (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires. Il est majoritairement situé près de l'estuaire de la Gironde, celui-ci jouant un rôle de protecteur et régulateur climatique essentiel à la production d’un vin de grande qualité. “Château Bois Carré, ce nom n'a pas été choisi par hasard. Il se trouve que l'une de nos parcelles se situe aux abords du site archéologique de la villa gallo-romaine du "Bois Carré" datant du 1er siècle après JC. Gage de l'intérêt de nos ancêtres pour la qualité et la richesse de ce terroir nord médocain. Souhaitant créer un vin qui me ressemble, c'est après l'acquisition d'une parcelle familiale datant de 1963, portant le nom du "Cerisier", que le Château Bois Carré produit son premier millésime en 1999. Les années qui suivent voient la construction d'une cuverie tout inox, d'un chai à barriques, ainsi que d'une salle de dégustation. Ceux-ci nous permettant d'élaborer nos différents millésimes tout en alliant traditions et modernité.” Séduisant Médoc 2018, de robe grenat, charnu, au nez complexe (cerise, épices...), ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis au palais, un vin tout en bouche, aux tanins mûrs et puissants, idéal sur un bœuf sauce béarnaise ou une brouillade de truffes. Très réussi, ce Médoc 2017, médaille d'Argent au concours de Bordeaux 2019, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche. Le 2016, médaille d’Argent concours Bordeaux 2018, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de belle garde. 

David Renouil
1, rue de Mazails
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61
Email : vanessadavid33@hotmail.fr

Château des MOINES


Au sommet de son appellation. Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). Le vignoble est cultivé de façon traditionnelle avec labourage du sol, chaussage et déchaussage en hiver et printemps, enherbement maîtrisé. L’effeuillage est mécanique ou manuel, suivant les parcelles. La gestion parcellaire permet de donner des vins de qualité et de tradition. Les raisins sont récoltés à maturité maximale; les vendanges sont mécaniques, à la main sur certaines parcelles, avec un tri soigneux des raisins. “La gelée ne nous a pas épargnés, comme beaucoup de viticulteurs, elle nous a fait perdre 40% de la récolte, précise Patrick Merle. Toutefois la qualité est correcte, les vins sont un peu moins structurés mais fruités. Nous avons une nouvelle cuvée 2020, 100% Malbec, élevée en amphores. Nous proposons à la vente les 2017, 2018, 2019 et 2020 ainsi que la Cuvée Prestige en 2020, uniquement. Pour nous, seule compte la continuité dans l'amélioration des vins.” Toujours ce remarquable Lalande-de-Pomerol Prestige 2019 , il est charnu, c’est un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, complet, élégant, aux notes de truffe et de fraise macérée, d’une grande harmonie. Remarquable 2018, avec une robe pourpre, fort bien élevé, aux senteurs de sous-bois, d’épices et de myrtille, c’est un vin aux tanins puissants mais très mûrs, complet. Le Lalande-de-Pomerol Tradition 2018, charnu, de robe intense, a des notes de fruits noirs mûrs et de cannelle, complexe.  Il y a également une nouvelle cuvée 100% Malbec, où ce cépage apporte cette couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche, tout en bouche.

Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

Château CLOS des PRINCE


Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats. “Le millésime 2020 développe des arômes de fruits noirs (cassis), c’est un vin d'une généreuse puissance, saturé de soleil, “un vin de méditation et de sensualité”, seul hic, une quantité moindre. Notre 2020 sera en conversion Bio dès Juin 2021. Notre fils Nicolas est le responsable technique, il a, en effet, une maitrise totale de la vigne et grâce à ses capacités, il vient ajouter le “plus” qui situe nos vins parmi les plus grands. Sont commercialisés cette année : Bordeaux du Clos des Prince 2019, un vin sans soufre, notre Saint-Émilion Grand Cru 2015, 2016, 2017, 2018, et la Cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2015.” Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2018, il a un nez de violette et de fruits rouges surmûris, c’est un vin ferme et dense, de robe pourpre soutenu, aux tanins structurés mais souples, il accompagnera une côte de boeuf de race bazadaise, ou un beau morceau de porc noir de Bigorre. Le 2016, a des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution.  Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Excellente cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte ou un bœuf à l'aigre-doux.

Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site personnel : www.chateau-closdesprince.fr

CHATEAU CANTENAC


Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à un engagement raisonné dans le travail au vignoble (HVE à partir du millésimes 2019). Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château La Lauzette Declercq (un Cru Bourgeois) et Johan s’occupe de la commercialisation et gestion du Château Cantenac. « C’est une période charnière où j’effectue la passation de pouvoir à mes fils. Je n’oublie pas Frédéric qui même s’il ne travaille pas sur la propriété, reste un fervent soutien. Donc tout le monde se sent impliqué ! » Les 19 hectares s'étendent dans le prolongement ouest du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 80% de Merlot noir, 15% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Depuis 2000, ils vous proposent également la cuvée “Sélection Madame”, une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité. L’œnotourisme prend une part de plus en plus importante avec des visites-dégustations traditionnelles ou des déjeuners personnalisés. Et la charte “Vignobles et chais en Bordelais” est venue valider la qualité de notre accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, le premier week-end de mai, qui sont toujours l’occasion de présenter notre vignoble avec des évènements culturels et ludiques.

Frans et Johan Roskam
2, lieu-dit Cantenac - RD 670
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Email : contact@chateau-cantenac.fr
Site : chateaucantenac
Site personnel : www.chateau-cantenac.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château PANCHILLE


Ce propriétaire passionné n?a pas perdu son temps en réalisant de nombreux investissements dans son vignoble de 20 ha (86% de Merlot, 12% de Cabernet franc, 1% de Malbec, 1% de Petit Verdot pour les rouges, et 60% Sauvignon, 40% Sémillon pour les blancs) : mise aux normes du traitement des effluents viti et vinicole, achat de nouvelles cuves Inox de 90 hl, volumes plus petits qui permettent de vinifier séparément les parcelles et offrent plus de choix pour les assemblages, automatisation de la régulation de température, restructuration du vignoble d?une parcelle de 1 à 2 ha tous les 4 à 5 ans. Le Château Panchille est engagé dans la démarche du SME des vins de Bordeaux.
Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur 2018, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe, très réussi, de garde, bien sûr. Le 2016 a la couleur rouge soutenu, reflets pourpres, nez boisé, vanillé, notes de moka, fruits rouges mûrs, tanins à la fois puissants et enrobés, la finale est longue et boisée.
Splendide Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2018, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique, d?excellente garde. Le 2016, poursuit une belle évolution, il a une belle robe soutenue, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample et bien classique, idéal sur des cailles rôties ou un carpaccio à la truffe et au parmesan.
Excellent Bordeaux blanc de Fernand 2020, créé par Pascal pour son fils Fernand, vieilles vignes de Sémillon 50% et Sauvignon 50%, est tout en fruits, tout en finesse, de bouche flatteuse, parfait sur une tourte au haddock et aux endives ou des palourdes farcies.
Goûtez le Bordeaux rosé 2020 (50% Sémillon, 50% Sauvignon), à la fois sec et friand, qui est à déboucher, par exemple, avec des coquillages ou une terrine de poissons.

Pascal Sirat

33500 Arveyres
Tél. : 05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Email : info@chateaupanchille.com
www.chateaupanchille.com
 


Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer.
Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà longtemps que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite.
Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous avons refait le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.?
Jean-Luc Barreau nous explique que ?2020 fut une année compliquée avec beaucoup de pluie en hiver de Novembre à Mars. La sortie a été très homogène, floraison du 15 au 20 Mai dans de bonnes conditions. La mi-véraison s?est faite vers le 22 Juillet et après la vigne a souffert d?un léger stress hydrique. Les vendanges ont été un peu précoces, les baies diminuaient de jour en jour, nous avons récolté les Merlots du 11 au 16 Septembre et les Cabernets francs les 28 et 29 Septembre, j?ai tenu à parvenir à la parfaite maturité des raisins et ce fut chose faite !
Depuis quelques années, les Cabernets francs et les Cabernets-Sauvignons mûrissent parfaitement, dans le passé, ce n?était pas toujours le cas?
Petits rendements de 34 hl/ha car les baies étaient petites mais bien concentrées.
Nos sols sont particuliers, là où il y a de la grave, la vigne a un peu souffert par contre sur les argiles, les feuilles sont restées vertes, la vigne ne souffrait pas. En conclusion, vendange très belle et très saine.
Depuis quatre ans, nous avons un matériel très performant et franchement sur la table de tri il n?y avait rien à retirer. Les fermentations se sont très bien passées grâce à nos cuves climatisées de plus, nous avons récolté le raisin très tôt le matin pour préserver la fraicheur.
Depuis quelques années, surtout depuis 2018, il faut faire très attention à bien maîtriser les tanins qui auraient tendance à devenir agressifs. Je fais très attention à l?élevage, j?utilise 40% de barriques neuves, les autres d?un vin. Je privilégie les bois de chauffe moyenne, c?est très important de bien maîtriser l?élevage du vin afin de préserver sa délicatesse, tout son potentiel.
Actuellement je goûte le 2020, il a une belle complexité aromatique, bien suave, d?une longueur persistante en bouche. Le 2020 est supérieur au 2019 qui est très bon aussi mais, je trouve, que le 2020 est plus ciselé, on est plus dans la dentelle.
Ces trois derniers millésimes sont très réussis, des Vins charnus, avec du gras en bouche.?
Formidable Pomerol 2018, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, un vin ample, complexe, très typé, tout en distinction, particulièrement prometteur. Le 2017, tout en séduction, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l?on retrouve la framboise, la violette et le poivre, est un vin velouté. Beau 2016, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde. Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. 
Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. Le 2013 est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. 
Le 2012 se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011 est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles.
Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux, qui mérite une cuisine riche comme une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un pavé de bœuf flambé.
Exceptionnel 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde. Voir le Lussac Saint-Émilion Château Poitou.

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr
 


Château La CONFESSION


Jean-Philippe Janoueix fait partie de l?illustre famille originaire de Corrèze et implantée sur la Rive droite depuis le XIXe siècle.
Très joli Saint-Émilion Grand Cru Château La Confession 2016, 72% Merlot et 28% Cabernet franc, élevage sur lies pendant 6 mois, il est puissant et chaleureux, aux nuances finement toastées, c?est un vin riche en matière, d?excellente évolution (44 €). Remarquable 2015, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins puissants mais bien fondus, très harmonieux et prometteur. Excellent Saint-Georges Saint-Émilion Château Cap Saint George 2015, 89% Merlot et 11% Cabernet franc, issu de vignes de 32 ans en moyenne, élevage sur lies jusqu?au printemps 2016, au bouquet subtil et intense, aux senteurs de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue (21 €). On poursuit avec ce 2014, au nez complexe dominé par la cerise et l?humus, coloré et charpenté, de bouche puissante, avec ces nuances de mûre et de musc en finale, de garde, parfait, notamment, sur un pot-au-feu de foie gras ou une épaule d'agneau (18,90 €). Agréable Saint-Georges Saint-Émilion Château Cap d?Or 2016, 89% Merlot et 11% Cabernet franc, élevage sur lies jusqu?au printemps 2017, tout en bouche, au nez complexe où dominent la groseille et l?humus, aux tanins denses, de couleur profonde (13 €).
Et pour finir ce Bordeaux Supérieur Château La Croix-Mouton 2015, 98% Merlot et 2% Cabernet franc, élevage sur lies 3 à 4 mois, bien équilibré, où la souplesse prédomine, tout en nuances aromatique (cassis, épices), aux tanins fondus, déjà plaisant à déboucher (12,80 €).

Jean-Philippe Janoueix
Haut Pontet
33330 Saint-Emilion
Tél. : 05 57 48 13 13
Email : contact@jpjdomaines.com
www.jpjdomaines.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021

 



Château FONBADET


Château Le CAILLOU


Château LASCOMBES


Château DARIUS


Château CROQUE MICHOTTE


Château CORBIN MICHOTTE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château BELLES-GRAVES


Château La CROIX MEUNIER


Château LANIOTE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Domaine de CARTUJAC


Château VIEUX RIVALLON


Château BERTHENON


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château du GRAND BOS


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château Le BOURDIEU


Château La GRACE FONRAZADE


Château BELLE GARDE


Château des MOINES


Domaine de GRANDMAISON


Château HENNEBELLE


Château BRONDELLE


Château BEAUREGARD


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Domaine de VIAUD


Château BOSSUET


Château CASTERA


Château BOUSCAUT



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHAMPAGNE GOSSET


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales