Terroirs De Bordeaux

Edition du 18/10/2022
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2019 : “Le Grand-Puy-Lacoste 2019 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernets Sauvignons: 83% qui exprime tout le caractère et la typicité de ce beau terroir de graves. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre intense, profond et brillant. Les arômes de fruits noirs puissants, en particulier la cerise bigarreau, explosent au nez, renforçant le caractère de raisins bien mûrs tout en gardant une très belle fraîcheur. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de menthol. En bouche, l'attaque est très dense, précise et complexe et elle se prolonge sur un milieu de bouche et une finale extrêmement aromatiques et équilibrés, associés à une belle fraîcheur. Le tout est soutenu par des tanins qui allient puissance et élégance et déjà bien fondus. Une nouvelle fois, on retrouve dans ce beau millésime l'expression du grand terroir de Grand-Puy-Lacoste. 2018 : “le Grand-Puy-Lacoste 2018 s'inscrit dans la série des grands millésimes. L'assemblage fait une large place au Cabernet Sauvignon (78%) qui exprime tout le caractère et le charme démontrant la richesse et la qualité de ce beau terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond, intense et brillant. Le bouquet dévoile des arômes de fruits noirs bien mûrs et de réglisse, renforçant le caractère de raisin à parfaite maturité tout en gardant une belle fraîcheur et une jolie minéralité. En bouche, l'attaque est précise, très dense, complexe. Ce 2018 possède un très bel équilibre alliant puissance, élégance et complexité. Il possède une longue finale très aromatique et tanique. L'ensemble dévoilant un grand potentiel de garde.” 2017 : “l'assemblage du Grand-Puy-Lacoste 2017 fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (80%, le reste en Merlot) émontrant, s’il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis brillant et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits rouges bien mûrs, de violette et d'épices. L'ensemble est complété par une jolie fraîcheur minérale. En bouche, l'attaque est précise, droite et se prolonge sur des tanins mûrs et fondus. Le tout offre un vin d'un très grand équilibre alliant charme, élégance et fraîcheur, avec une longue finale très pure et très aromatique. Ce 2017 permet de rompre avec l'image des millésimes en “7” car il met en valeur la richesse d'expression de ce beau terroir de Pauillac en alliant l'équilibre, le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs.” 2016 : “c’est un millésime magnifique, poursuit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Ce 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage: 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe.”

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 47 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932. De la taille des vignes en hiver à l’embouteillage, des hommes passionnés participent à la production de ce vin fin, élaboré dans la pure tradition médocaine. Remarquable Médoc 2019, il a un nez puissant avec des notes d’épices douces, de truffe et d’humus, bien charnu comme il se doit, ample et harmonieux, qui mérite une cuisine élaborée. Le 2018, est tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des senteurs persistantes de fumé, d’humus et de cerise noire, de bouche ample. Le 2017, 50% Merlot, 49% Cabernet-Sauvignon et 1% Petit Verdot, âge moyen des vignes 32 ans, 12 mois en barriques de chêne, d’une belle couleur aux reflets violets, est un vin qui mêle structure et distinction, très classique, parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Beau 2016, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, un vin qui sent la fraise des bois et l’humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Le 2015, est vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. 

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site personnel : www.lebourdieu.fr

Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Le vignoble familial Château Galand est une propriété fort ancienne, dont les bâtiments datent pour certains du XVIe siècle. Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce jusqu'aux plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres. La côte de Canon-Fronsac est le prolongement géologique vers le sud-ouest de la grande côte de Saint-Émilion portant ses crus les plus prestigieux. Au nord, s'étendent les vignobles de Fronsac. On y retrouve les calcaires à astéries et la molasse du Fronsadais donnant le vin dont le caractère suffit à le distinguer. Le relief accidenté empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées.
Avec ce Canon-Fronsac 2020, on voit le très beau potentiel qualitatif de ce cru, il a une robe soutenue, c’est un vin où s’entremêlent les senteurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, un grand vin typé, de bouche savoureuse. Dans la lignée, le 2019, de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très fin mais charpenté, bien charnu, très parfumé en bouche, d’un bel équilibre pour ce grand millésime classique.  Beau 2018, particulièrement harmonieux, aux notes fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, un vin dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et avec de la matière. Le 2016, (médaille d’Or Concours Général Agricole Paris 2019), très typé, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, il est classique et élégant, avec de la matière et une bouche chaleureuse, un vin racé comme on les aime, qui développe en finale des connotations délicates de fruits macérés et de poivre, de garde. Très bien fait, ce Bordeaux Supérieur Château Galand 2020, est très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins bien réels et fins, légèrement épicé. Le 2019, est délicieux, tout en arômes, corsé et gras, au nez complexe, corsé et charpenté, avec des senteurs de framboise et de mûre, de très bonne garde. Excellent 2018, tout en bouche, riche et coloré, aux arômes de cassis, corsé, aux tanins harmonieux et équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde.


La Malatie
33126 Fronsac
Téléphone :05 57 25 20 72 et 06 27 05 05 38
Email : pharmaciejeangaland@orange.fr
Site personnel : www.vignoblesgaland.fr

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (3,50 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80%, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants). Laeticia Bühler-Égreteau considère que “malgré le gel et le mildiou qui ont diminué la récolte, ce qui reste est qualitatif. Elle propose à la vente cette année les 2016, 2018, 2019 puis les 2020 auxquels s'ajoutent les vins produits par ses parents soit : 2004, 2007, 2012, 2013, 2014 et 2015.” Vous allez adorer comme nous ce très beau Pomerol 2019, il est riche en couleur comme en matière, au nez de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, charmeur et typé, de belle garde. Superbe 2018, de bouche ronde, tout en harmonie, riche en couleur comme en matière, aux tanins structurés, que l’on peut commencer à savourer. Le 2016, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est particulièrement charmeur, velouté, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Remarquable 2015, charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins bien réels et fins, légèrement épicé, de garde. Beau 2014, corsé et gras, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, très équilibré, classique, que vous pouvez commencer à déboucher avec un rôti de veau farci aux truffes ou un bœuf braisé aux carottes.

Norbert et Josette Égreteau, et Laeticia Bühler-Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 87 38 35 87
Email : egreteau.norbert@orange.fr

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Vous allez aimer ce superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016 Bio, il est d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Le 2015, pur Merlot, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré et généreux, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de groseille au palais, de bouche ample et fondue. Excellent 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Tout en charme, le Bordeaux blanc 2018, aux nuances de fougère et de pomme au palais, est d’une jolie rondeur, suave et persistant. Découvrez également leur Bordeaux Supérieur Château Bran de Compostelle cuvée Louisa Bio 2016, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes 25 ans en moyenne, Merlot et Cabernet-Sauvignon sur sol argilo-calcaire), au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, c'est un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

Château La GALIANE


Typicité, régularité, plaisir... associés à l?accueil qui vous sera réservé par cette propriétaire charmante et passionnée retenue depuis notre premier Guide et à un formidable rapport qualité-prix-typicité ! Le Château doit son nom au Général Anglais Galian qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, plantée de 50% de Cabernet-Sauvignon, 45% de Merlot et 5% de Petit Verdot, ce qui présente un parfait équilibre, classique et traditionnel de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves.
?J?ai la chance, nous dit Christiane Renon, d?avoir de très beaux millésimes à la vente : le 2018 est un très bon millésime, d?une très belle couleur avec de bons arômes fruités, des vins assez charnus, bien équilibrés, très plaisants, c?est une excellente année pour les vins de garde. 2019 est dans la même lignée que 2018. 2018 et 2019 me font penser aux 2009 et 2010 ou aux 2015 et 2016.
Ces 2018 et 2019 sont des vins déjà agréables à déguster dans leur jeunesse avec un fruit bien présent, mais ce sont des vins qui ont aussi l?équilibre, la matière, les tannins? tout, pour en faire aussi des vins de garde. Les 2013, 2014 et 2017 sont des vins très agréables à déguster maintenant, après quelques années de bouteilles, cela leur a permis de s?épanouir, ils révèlent un beau potentiel. Souvent il faut oublier les vins un peu en cave, et après on les redécouvre avec plaisir, les tanins sont bien fondus, les vins soyeux et complexes.?



Exceptionnel Margaux 2019, d?une très belle robe profonde, un grand millésime très équilibré avec de bons tanins qui sont très plaisants, en bouche, belle matière soyeuse, bonne persistance aromatique, de garde, évidemment. Le 2018, très classique, ample et structuré, au nez complexe (prune, réglisse), alliant finesse et charpente, aux tanins riches, avec ce charnu et cette pointe d?épices spécifique, il est de bouche puissante et souple (18,50 €). Le 2017, particulièrement séduisant, en effet, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, tout en souplesse, riche au nez comme en bouche, un vin charmeur et gourmand, parfait, par exemple, sur un navarin d'agneau ou un foie de veau (15,50 €).
Le 2016, est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des tanins équilibrés, qui mérite d?être conservé pour profiter de son potentiel, à un prix formidable. Remarquable 2015, coloré, d?une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, riche, aux senteurs de réglisse et de mûre, aux tanins bien fondus, de bouche dense où s?entremêlent des nuances de cerise noire et d?humus. Le 2014, de couleur pourpre soutenu, riche mais très élégant, très savoureux, intense au nez comme en bouche (fraise des bois, épices), avec une structure très équilibrée et fondue, de très bonne garde. Savoureux 2013, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin flatteur, rond, ample, avec des tanins soyeux.
 Il y a également son autre Margaux Château Charmant, dont le vignoble de 5 ha est planté sur des croupes de fines graves, qui possède des ceps de vignes centenaires, la culture se fait par une fertilisation réalisée à base de fumure organique. Le 2018 est très représentatif de ce grand millésime classique médocain, associant structure et élégance, parfumé, dense, bien tannique, finement épicé, un vin riche et complet (18,50 €). Tout en rondeur, ce 2017, typique de ce joli millésime séducteur, aux tanins amples, à la fois soyeux et denses, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, mêlant charme et structure (15,50 €). Superbe 2016, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, il est très bien élevé, de robe profonde, c?est un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime séducteur. Le 2014, est un vin qui révèle un bouquet de notes épicées et poivrées, ample en bouche avec des tanins denses et veloutés, d?une finale persistante, et vous allez l?apprécier avec une pintade aux pommes ou un rôti de veau farci aux truffes.

Christiane Renon

Château BRAN de COMPOSTELLE


Même propriétaire que le le Château Pont Les Moines (voir Blaye). Agriculture Biologique par Ecocert depuis 2010, et, depuis 2017, certifié aussi Haute Valeur Environnementale (HVE) ? niveau 3, par Bureau Véritas.
Voilà un superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa Bio 2016, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes 25 ans en moyenne, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon sur sol argilo-calcaire), où s?entremêlent les fruits mûrs et l?humus, c?est un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde, un vin qui bénéficie d?un formidable rapport qualité-prix-plaisir (7,50 €). 
Le Bordeaux Supérieur 2019 Bio est tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, comme ce Bordeaux rouge Bio 2019, de robe grenat, tout en arômes, aux jolis tanins souples, au nez de pruneau.
On termine sur le Bordeaux rosé Bio Mademoiselle Adèle B. de Compostelle 2021, il est franc, de belle teinte, tout en arômes, de bouche friande et corsée à la fois, c?est un vin parfait sur une salade de tomates mozzarella ou un tajine de poulet aux citrons confits. Voir le Château Pont Les Moines, dans les Côtes.

Éric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
10, chemin La Maçonne
33760 Frontenac
Tél. : 05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines
Achetez ce vin au prix direct propriété


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Henri Duboscq (voir Haut-Marbuzet) et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand dans ce vignoble de 12 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac.
?Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j?ai acquis en 2005 en m?associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C?est pourquoi j?ai ajouté mon nom, c?est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j?ai eu l?opportunité d?acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L?élevage se fait dans des barriques neuves ou d?un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe? Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu?il n?a pas la puissance des grandes appellations, c?est un vin qui a beaucoup d?élégance, de finesse, suavité, rondeur. L?influence du vinificateur compte évidemment, et l?on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n?y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l?envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.?



Comme avec Haut-Marbuzet, on est à la tête de son appellation avec ce superbe Médoc cuvée Renaissance 2018, qui développe un bouquet complexe où s?entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé, un vin très équilibré et de belle matière, à savourer sur un coq au vin ou un filet d'agneau aux échalotes confites, par exemple. La cuvée Renaissance 2017, gras, dense, à la fois riche et souple, où s?entremêlent des notes de fruits cuits et de truffe, un beau vin très classique, épicé, toasté, un beau volume en bouche avec des tanins fins.
Le Médoc 2018, plus souple, mêle une rondeur tannique et une belle ampleur en bouche, d?une très jolie finale avec des notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, idéal sur un foie de veau à la vénitienne ou une cassolette de rognons de veau à la moutarde. Une vraie gourmandise, le 2016, de bouche délicate, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), c?est un vin intense au nez, ample en bouche, velouté. Le 2015, a une belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde.

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
35, chemin de Lescapon
33340 Queyrac
Tél. : 05 56 59 30 54
Email : infos@haut-marbuzet.net
Achetez ce vin au prix direct propriété



> Les précédentes éditions

Edition du 11/10/2022
Edition du 04/10/2022
Edition du 27/09/2022
Edition du 20/09/2022
Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021

 



Château VALENTIN


Château LANIOTE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HAUT-MARBUZET


Château BALESTARD La TONNELLE


Château BOSSUET


Château BRONDELLE


Clos du PÈLERIN


Clos RENÉ


Domaine de CHEVALIER


Château de CÔME


Château CANTENAC


Château La CROIX MEUNIER


Château du GRAND BOS


Château LESTAGE-DARQUIER


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château de ROQUEBRUNE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château FRANC LARTIGUE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château ST ESTEPHE


Château Le BOURDIEU


Château La GRACE FONRAZADE


Château DARIUS


Château Le CAILLOU


Château de La GRENIERE


Château HAUT-SARPE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château La MARZELLE


Château D'ARRICAUD



DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales