Terroirs De Bordeaux

Edition du 20/09/2022
 

Château FONROQUE

Talent

Château FONROQUE


“Au Château Fonroque, en 2021, nous indique Alain Moueix, nous avons vinifié pour la première fois dans notre nouveau cuvier. Beaucoup de petites cuves pour tirer le meilleur parti possible de chaque lot, le marc est ainsi moins compressé et l’on peut extraire de manière plus douce. Nous sommes en Biodynamie depuis 2002, donc nous avons du recul et avons étudié depuis tous les paramètres pour faire un cuvier apaisant, qui réserve un superbe accueil aux raisins. Notre mode d’élevage s’effectue dans des œufs en béton pour 20%, en amphores de terre cuite pour 15 %, mais aussi 15 à 20% en foudres et le reste en barriques. L’idée est de mettre en avant le fruit tout en laissant vivre le vin. Si le contenant est trop gros, la pression du vin est trop importante et le vin a du mal à évoluer, c’est pour cela, que c’est idéal ces petits contenants avec des zones plus étroites et d’autres plus larges. Ces formes ovoïdes, rondes, de petit volume font que le vin ne se “tasse” pas mais, continue d’absorber l’oxygène. En diversifiant nos contenants, cela permet de diminuer l’impact du bois. J’assemble mes vins très tôt, je considère que c’est mieux pour l’élevage, je le mets ensuite dans divers contenants, au besoin je modifie les pourcentages afin de préserver l’équilibre. Ainsi le vin assemblé est plus stable, je trouve. Je veux faire des vins purs et droits et surtout pas déviants… Je veux leur permettre de s’exprimer au mieux.”

   

Château FONROQUE

Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 24 60 02

Email : info@chateaufonroque.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 47 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932. De la taille des vignes en hiver à l’embouteillage, des hommes passionnés participent à la production de ce vin fin, élaboré dans la pure tradition médocaine. Remarquable Médoc 2019, il a un nez puissant avec des notes d’épices douces, de truffe et d’humus, bien charnu comme il se doit, ample et harmonieux, qui mérite une cuisine élaborée. Le 2018, est tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des senteurs persistantes de fumé, d’humus et de cerise noire, de bouche ample. Le 2017, 50% Merlot, 49% Cabernet-Sauvignon et 1% Petit Verdot, âge moyen des vignes 32 ans, 12 mois en barriques de chêne, d’une belle couleur aux reflets violets, est un vin qui mêle structure et distinction, très classique, parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Beau 2016, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, un vin qui sent la fraise des bois et l’humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Le 2015, est vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. 

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site personnel : www.lebourdieu.fr

Château LAJARRE


Toujours à la tête de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, et argilo-calcaire, appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 80% de Merlot, 20% de Cabernet franc, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. Savouré cette année, ce très charmeur Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2019, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), il a une belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Toujours une réussite ce 2018, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, ample, généreux, riche, d’une fort belle structure. Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur 2018, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi, médaille d’Or au Concours Général Agricole Paris.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

Domaine de CARTUJAC


La famille Saintout, présente sur la commune de Saint-Laurent-Médoc depuis la fin du XVIIIe siècle au Domaine de Cartujac où elle élevait des brebis aux portes de la grande lande et cultivait déjà quelques arpents de vignes. Un vignoble de 10 ha, sur sols de graves graves, argilo-graveleux, Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot. Pour Bruno Saintout, “2018 et 2019 sont l’expression du changement climatique. Ce sont des vins concentrés, longs en bouche, le Cabernet-Sauvignon est adapté au climat chaud, nous avons donc obtenu une très belle maturité des raisins. On retrouve dans les vins des arômes de cerise noire. Cette concentration indique un déficit en eau, et une baisse des rendements. Le 2019 est plus concentré que 2018, ces derniers millésimes me font penser au 2016 et 2009. Certes il y a une différence entre les deux. Avec ces étés chauds nous récoltons des Cabernets-Sauvignons très mûrs. Nous développons l’œnotourisme au Château La Bridane à Saint Julien, ouvert 6 jours sur 7 de fin Juin à début Octobre, visite, dégustation et vente de vins. Pour nos deux Crus Bourgeois Château de Cartujac et Château du Périer, les trois derniers millésimes sont à la vente.” Voilà un superbe Saint-Julien Château la Bridane 2017, provenant d’un vignoble de 15 ha sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), qui a une robe d’un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux. Le 2016 est un très beau vin, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution, parfait avec, notamment, avec un tournedos Rossini ou des magrets grillés. Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Un vrai coup de cœur également pour ce Haut-Médoc Cru Bourgeois Château de Cartujac 2017, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, idéal, par exemple, avec un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. Très savoureux 2016, harmonieux, aux nuances fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, corsé, est dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et beaucoup de matière, un vin au joli potentiel de garde. Le 2015, mêle finesse et richesse d’arômes, de bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), riche en couleur comme en charpente, d’une belle finale, un vin racé, de très belle évolution. Le 2014 est un vin plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale de prune et d’humus. Également le Médoc Cru Bourgeois Château du Périer, un vignoble de 7 ha de Cabernet-Sauvignon et Merlot, sols similaires. Le 2017 (médaille d’Or Paris 2019), réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, c’est un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse mais puissante. Le 2016, est intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, riche et généreux, de garde. Le 2015, est charnu, savoureux, c’est un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution.

Bruno Saintout
20, Cartujac
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
Site personnel : www.vignobles-saintout.com

SCEA VIGNOBLES BRUNO SAINTOUT


À la fin de l’ancien régime, la paroisse de Saint-Laurent du Médoc avait un curé nommé l’abbé Bridane, qui était meunier. Son moulin se trouvait sur la commune de Reignac (devenue Saint-Julien), sa trace est restée dans l’histoire locale car c’était un prêtre jureur, favorable aux idées de la révolution. Ses prises de position politique lui ont permis de continuer à exercer son ministère et son activité minotière. Superbe Saint-Julien Château la Bridane 2016, provenant d’un vignoble sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), un très beau vin, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution. Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2014, de robe soutenue, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, est un beau vin typé, de bouche savoureuse. Les Vignobles Saintout possèdent également le Domaine de Cartujac en appellation Haut-Médoc Cru Bourgeois, ainsi que le Château du Périer en appellation Médoc Cru Bourgeois.


20, lieu-dit Cartujac
33112 SAINT-LAURENT MEDOC
Téléphone :05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
Site : vignoblessaintout
Site personnel : www.vignobles-saintout.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HOURBANON


Apparue officiellement en 1893, c?est en 1974 que Rémi Delayat racheta et réhabilita cette exploitation de 12,66 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C?est aujourd?hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent leurs pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri...).
Excellent Médoc 2017, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, c?est un vin structuré, d?une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Le Médoc 2016, c?est un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise confite et d?humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Toujours ce joli 2015, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, il commence à parfaitement s?apprécier sur un caneton nantais aux navets, par exemple. Joli 2014, de jolie robe intense, est puissant en bouche, aux tanins fermes, aux notes de cassis mûr et de musc, charnu comme il le faut, à déboucher avec un rôti de veau farci aux truffes ou un bœuf braisé aux carottes.

Hugues Delayat
Hourbanon
33340 Prignac-en-Médoc
Tél. : 05 56 41 02 88 et 06 07 78 22 26
Email : contact@hourbanon.com
www.hourbanon.com
 


Château MAZEYRES


Au sommet. Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-Sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L?encépagement a été repensé lors de l?achat récent d?une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d?arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d'exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l?époque gallo-romaine et précieusement conservés au château. Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs.
Enrichi de son expérience au sein du château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d?interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l'environnement produisant ainsi un effet d'authenticité et de finesse dans l'expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d?esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie. Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.
Alain Moueix nous dit que ?les vendanges 2021 me rajeunissent, je suis là depuis 1991 ! J?ai bien connu cela à l?époque? des périodes estivales chaudes puis froides? Nous avons attendu la maturité pour vendanger. Le 2021 est un millésime assez tardif. Les degrés d?alcool étaient assez faibles, nous allons produire des vins à 12,5-13°, il y a de bonnes acidités qui se tiennent, une belle fraîcheur, une jolie matière tannique assez fine, nous n?avons peut-être pas la richesse des derniers millésimes, mais, ce sont de jolis vins tout de même, qui seront prêts à boire plus rapidement que certains autres millésimes plus riches et, qui souvent, ont tendance à se refermer pendant 2 ou 3 ans.
2019 : l?été a été très chaud avec des périodes de canicule, la concentration qui augmentait rapidement, il a fallu se précipiter pour vendanger afin de conserver l?équilibre. 2019 a les caractéristiques des millésimes en 9 comme 1999, 2009. Beaucoup de richesse, tanins souples et suaves. La biodynamie a été extrêmement utile dans ces étés chauds, elle permet de préserver la fraîcheur et la vivacité des vins. Si on compare 2019 avec le 2020, je dirais que 2020 est plus classique, l?été a été plus marqué par la grosse chaleur, le vin présente une belle richesse, beaucoup de finesse dans les tanins, c?est un vin très agréable, très réussi, un grand millésime.?
Il a raison et on s?en aperçoit notamment avec ce splendide Pomerol 2019, c?est un vin riche en matière au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins puissants mais bien fondus, très harmonieux et prometteur. Beau 2018, fin, gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire), riche et subtil, où l?on retrouve au palais la groseille et les sous-bois en finale. Le 2016, où, comme d?habitude, la finesse prédomine, de robe intense, au nez complexe où s?entremêlent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche. Le 2015, au nez de fruits mûrs (griotte) avec quelques arômes de cuir et, en bouche, on retrouve les nuances de fruits rouges avec un côté soyeux et une belle longueur, c?est un grand vin alliant structure et velouté. ?L?augmentation de la part de Cabernet franc (21%, colonne vertébrale) et l?arrivée du Petit Verdot (4%, acidité naturelle) dans l?assemblage, associées à la biodynamie (précision, élégance et fraîcheur) marquent une étape importante dans la définition tannique et aromatique de ce cru.?

Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 00 48
Email : info@mazeyres.com
www.mazeyres.com
 


Domaine du GRAND ORMEAU



> Les précédentes éditions

Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021

 



Château de La GRENIERE


Château de CHANTEGRIVE


Château BOIS CARRÉ


Château du MOULIN VIEUX


Château PONT LES MOINES


Château LAFARGUE


Château PANCHILLE


Château CROQUE MICHOTTE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château DARIUS


Château La MARZELLE


Château VALENTIN


Château FONBADET


Château VIEUX RIVALLON


Château MAZEYRES


Château BALESTARD La TONNELLE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château LAFLEUR du ROY


Château BELLE GARDE


Clos RENÉ


Château de PASQUETTE


Château ST ESTEPHE


Château Le CAILLOU


Château LANIOTE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château CANTENAC


Château BOUSCAUT


Château du GRAND BOS


Château LESTAGE-DARQUIER


BORIE MANOUX


Château HAUT-SARPE


Château FRANC LARTIGUE


Clos TRIMOULET


Château PLINCE



HENRY NATTER


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales