Terroirs De Bordeaux

Edition du 21/06/2022
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2018 : avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2017 : il a une robe d’un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux.  Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2016 : rondeur, puissance, très bonne structure, souple, parfumé, tout en bouche avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, chaleureux, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire pratiquant l’ostéopathie, passionné de médecines alternatives et complémentaires, créateur en 1999 de la Foire Biologique et artisanale de Libourne, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%), puis 84 ares en 2015, pour atteindre 3,37 ha. Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. - La pratique culturale : les rangs de vignes, un sur deux enherbés, les haies, autorisent la faune et la flore auxiliaires. La taille est en majorité en guyot double à deux astes avec 8 bourgeons par pied. Les rangs sont travaillés sous les pieds. Les entrecoeurs sont éliminés. L'effeuillage se fait du côté du soleil levant. La vigne est accompagnée par les préparations biodynamiques, des tisanes de plantes, et un minimum de cuivre et de soufre. - La vinification : la fermentation est naturelle sans apport de levures. Une macération post fermentaire à chaud est généralement utilisée. La fermentation malolactique se fait naturellement, parfois tardivement en cuve ou en tonneau. L'élevage est réalisé en partie en cuve et en partie en barriques. La mise en bouteille est réalisée sans filtration (ou presque). “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Beau Bordeaux Supérieur rouge 2017, subtil et souple, de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques, tout en bouche, aux tanins équilibrés. Le 2016, est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d’excellente évolution. Le 2015, est un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs et une touche de cannelle, avec des tanins souples et très équilibrés. Le 2014, avec beaucoup de structure, est tout en bouche, bien équilibré, au nez de violette, de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, de très bonne garde, parfait avec, par exemple, un poulet en crapaudine à l'ail ou un salmis de palombes. Et enfin ce Bordeaux Supérieur rouge Divin 2016, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds mais bien présents, de bouche ample et bien persistante.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr

Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. “Nous avons eu la chance d'être épargnés par le gel et le mildiou, nous dit Sandrine Meunier, et, de ce fait, qualité et quantité sont bien présentes et nous réjouissent. Nous vendons actuellement Château la Croix Meunier 2020, R de Famille 2018 et 2020, ensuite suivront les Saint-Emilion Grand Cru 2019.” Voilà un excellent Château La Croix Meunier Saint-Émilion GC 2019, il a une belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, c’est un vin vraiment savoureux, très classique, un vin gras et dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre. Le Saint-Émilion GC cuvée R de Famille 2018, charpenté, corsé, de belle robe soutenue, est un vin ample et distingué en bouche, au nez puissant de groseille mûre, aux tanins veloutés, de très bonne évolution.

Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :06 88 15 26 19
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

Château SIRAN


Le Château Siran est l’un des rares domaines bordelais à appartenir à la même famille depuis 160 ans. Depuis 2007, Edouard Miailhe en assure la direction, et représente la 7e génération. “Cette année sera marquée par une mise en pratique d’un travail initié depuis plusieurs années, sur nos responsabilités en matière d’environnement. Si la propriété pratique, depuis les années 2000, une viticulture raisonnée, nous allons plus loin en utilisant des produits organiques et en réduisant drastiquement l’utilisation de produits phytosanitaires, désormais limités à la seule lutte contre l’oïdium et le mildiou. Siran bénéficie avec ses 88 ha, d’un écosystème favorisé par un environnement de bois, de prairies, d’étangs et de bassins, d’un verger encadrant un vignoble de 25 ha.” Beau Margaux 2019, il est riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux nuances de fruits macérés et de cannelle, très équilibré au nez comme en bouche, de garde, naturellement. Très réussi 2018, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, il commence à s'apprécier sur une cuisine délicate, comme un gigot d'agneau, pommes duchesse. Le 2017, a des notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, il est savoureux en bouche, souple, parfumé, classique de ce joli millésime bordelais, à déboucher sur un contre-filet rôti aux légumes de printemps ou un rôti de porc aux pommes de terre. Agréable Margaux S de Siran, de couleur profonde, il a des tanins qui se fondent bien, des arômes de fruits cuits (cassis, griotte). On termine sur ce Bordeaux Saint-Jacques de Siran, à dominante de prune et d’humus, de bouche avec cette saveur d’épices persistante.

Édouard Miailhe
13, avenue du Comte JB de Lynch
33460 Labarde
Téléphone :05 57 88 34 04
Email : visites@chateausiran.com
Site personnel : www.chateausiran.com

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET


Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 6 générations à la famille, Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. C’est en 1964 que Marc Ducau, après avoir secondé son père dès l’âge de 14 ans, devint le propriétaire du Château. En 1986, il proposa à son neveu, Daniel Sanfourche, de venir le rejoindre. Ce dernier devint gérant de l‘entreprise en 1995. Marie-Laurence, son épouse, le rejoignit en 1991 pour prendre en charge la partie commerciale et administrative de l’entreprise. En 2014, leur fils Nicolas, intégra l’entreprise familiale. Suave et superbe Loupiac 2017, très fin, d’une structure raffinée, c’est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde.



33410 Loupiac
Téléphone :05 56 32 99 88
Email : loupiacgaudiet@chateau-loupiacgaudiet.com
Site : chateau-loupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LAROQUE


Château Les GRAVES


Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant. 
?De 5 ha en 1910, l'exploitation s'étend aujourd'hui sur 20 ha. Chaque génération a contribué à cet agrandissement et a su amener son savoir faire et son expérience pour développer le vignoble. Tout en respectant la tradition, nous travaillons dans un souci de modernité, car ceci est nécessaire à l'évolution qualitative de nos vins. Ainsi nous faisons de notre domaine un espace dynamique et moderne tout en conservant les techniques traditionnelles de vinification qui donnent au vin toute sa saveur et sa qualité. C'est avant tout la passion du vin et de la vigne qui nous unit et qui donne à notre domaine cet esprit de famille qui lui est propre. Le vignoble est exposé sur coteaux sud-ouest, avec des sols en majorité argilo-graveleux. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).?
Nous avons beaucoup apprécié ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Réserve 2018, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse. Le 2017 est une réussite, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés mais très équilibrés, parfait sur un tournedos Rossini ou un gigot d?agneau.
Le Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Réserve 2020, élevé en fûts de chêne, au nez où se développent des arômes d?agrumes et de petites fleurs, est de bouche florale, idéal sur du saumon fumé.
On poursuit avec le Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition 2018, savoureux, de belle robe soutenue, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d?humus, et ce joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Tradition 2020, de robe dorée, d?une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d?aubépine.

Jean-Pierre et Julien Pauvif
Scea Pauvif - 15, rue Favereau
33920 Saint-Vivien-de-Blaye
Tél. : 05 57 42 47 37
Email : info@cht-les-graves.com
www.chateaulesgraves.com
 


Château de FRANCE


Bernard Thomassin n'est pas né Bordelais mais il l'est devenu... La famille Thomassin travaille depuis plusieurs générations dans la culture de la betterave pour la distillation en Ile-de-France, quand l'exploitation située dans le Val d'Oise, en butte à une urbanisation accélérée, est peu à peu rachetée par l'Etat. En 1985, la distillerie est fermée, surtout à la suite de la profonde modification de la politique de l'alcool en France. C?est en 1971 que Bernard Thomassin a la possibilité de racheter une propriété en sommeil, où tout est à faire ou à refaire.
Les 40 ha (dont 36 en rouge) du vignoble du Château de France s'étendent sur un des plus hauts coteaux de la terrasse de Léognan, la plus élevée des quatre terrasses de gravières édifiées au fil du temps. Vignoble certifié HVE.
Typé, chaleureux, voilà bien un remarquable Pessac-Léognan rouge 2018, 54% Cabernet-Sauvignon et 46% Merlot, élevage en barriques neuves pour 40% et de un vin durant 13 mois, il est d?un rouge très foncé, puissant, d?une grande complexité, avec des tanins très soyeux, dont l?équilibre est parfait, extrêmement typé Graves Pessac-Léognan, avec des notes de fumé, des arômes très complexes, vraiment un très beau vin (25,60 €).
Séduisant Pessac-Léognan blanc 2019, 80% Sauvignon et 20% Sémillon, élevage en barriques neuves pour 30% et d?un vin pendant 10 mois, il a des notes d?agrumes bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, aux nuances de fougère et de pomme au palais, d?une jolie rondeur, suave et persistant (25,60 €). 
Le 2018 est superbe, finement épicé, tout en arômes, d?une jolie finale suave.
Découverte cette année de ce Pessac-Léognan rouge Château Coquillas 2018, il est dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l?humus, aux tanins soyeux, il est bien charnu, ample et structuré (14,70 €). 
Agréable Pessac-Léognan blanc Château Coquillas 2019, qui a des notes d?agrumes, un vin complexe et rond, (fleurs blanches), vivace et très plaisant, à prévoir sur des filets de turbot ou une belle dorade (14,70 €).

Famille Thomassin
98, route de Mont de Marsan
33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 75 39
Email : contact@chateau-de-france.com
www.chateau-de-france.com
Achetez ce vin au prix direct propriété



> Les précédentes éditions

Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020

 



Château du GRAND BOS


Château de CÔME


Château de CHANTEGRIVE


Château VALENTIN


Château PIGANEAU


Château CLOS des PRINCE


Château CROQUE MICHOTTE


Château des MOINES


Château de MAUVES


Clos RENÉ


Château BOSSUET


Château LASCOMBES


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château du MOULIN VIEUX


Château La GRACE FONRAZADE


Château MAZEYRES


Château de ROQUEBRUNE


Château CASTERA


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château PANCHILLE


Château BEAUREGARD


Château BRONDELLE


Château FONROQUE


Château La MARZELLE


Château LESTAGE-DARQUIER


Château HAUT-MARBUZET


Château HENNEBELLE


Château LAGARDE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château BOUSCAUT


Domaine de VIAUD


Château PENIN



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


HENRY NATTER


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE GOSSET


CLOS TRIMOULET


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE CHARPENTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales